Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2 articles avec histoire du chateau

L'histoire 2° partie

Publié le par Jean et Sylvie

100 1164RLa partie actuellement habitable, baptisée "le Pavillon"  fut construite en  1823 par Mr May, banquier, propriétaire d'alors, qui installa également en sortie du village la ferme de Mayval. Malheureusement il fit faillite en 1829 et ses biens furent rachetés par des descendants de la famille Plumerel, native de Beaufremont (3km). Ceux-ci rassemblent autour du pavillon d'autres bâtisses et terrains, se revendent la propriété entre beaux-frères, neveux... au fil des aléas de la vie. Jusqu'au jour où l'un d'eux est Mr Alexandre Chapier, commerçant dans le textile à Neufchâteau. Celui-ci, passionné par le développement de son époque, décide de se consacrer entièrement au développement de la station thermale de Martigny-les-Bains à 40km et revend ses biens de Landaville pour disposer de son capital. martigny-verriere2.jpg

martigny-parc2.jpg Il a su y crée un joli parc et une belle ambiance également...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais son fils, qui tenait à cette maison familiale l'acquiert de nouveau 32 ans plus tard. C'est ainsi que Mr  Maurice Chapier a repris le commerce paternel de bonneterie et la maison de ses ancêtres, qui est restée parmi ses descendants jusqu'en 1988. Descendants que nous avons eu le plaisir de rencontrer ces dernières années, et à qui nous devons les belles photos anciennes (numérisées à partir d'originaux sur plaques de verre).

Etant devenue une résidence de vacances, elle se dégrada, faute de temps pour l'entretien nécessaire. Entre 1988 et 2008 (notre arrivée), ces vieilles pierres délaissées avaient été relevées et avaient retrouvé une vie grâce à la ténacité et la volonté d'un couple passionné.

C'est ainsi que la maison fut rénovée, l'aile de droite aménagée en appartements locatifs, les jardins réorganisés, une serre construite, l'étang entretenu, etc... Des éléments anciens du château ont pu être sauvegardés, tel que le colombier... le chenil, gloriette et ponts (ceux-ci de 1900 environ).

ancien-chenil-R

       dames-aux-camelias

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                   

 

Sauf comme je vous l'ai dit dans la 1° partie de l'histoire, le bâtiment agricole qui abritait la prison. Seule la cellule a pu être gardée et abritée pour la conservation des pierres.    

img493

     prison.jpg                                                                                                                

yvb7hd6i

Publié dans Histoire du château

Partager cet article

Repost 0

L'histoire de ces pierres, 1°partie

Publié le par Jean et Sylvie

   On trouve dans les vieux écrits, des traces de château à Landaville, déjà en 1345. Il fut détruit à chaque guerre, (celle de 30 ans et les autres...) reconstruit, modifié plusieurs fois... Bref !  En 1697, Landaville était divisé en 2 parties: le Haut et le Bas, chacune appartenant à un Duché différent: l'une à la Lorraine, l'autre au Barrois. En 1710, le château qui nous concerne, donc celui de Landaville-le-Bas, appartient au Chambellan du Duc Léopold. Il était de la Famille Turn und Taxis connue en Autriche et Bavière. Conseillers et Chevaliers du Duc de Lorraine s'y succédèrent.

parc 1268RAvant la Révolution, le Château possédait un moulin alimenté par l'eau de l'étang, un pressoir, deux colombiers dont l'un existe toujours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la Révolution, il fut vendu comme bien national et fut démoli vers 1800, sauf le bâtiment-prison, qui résista jusqu'aux années 2000. 

 aile-prison-du-chateau.jpg

Publié dans Histoire du château

Partager cet article

Repost 0